Brigitte GARCIA, peintre

Brigitte-Garcia

Voir son site : Le blog de Briga

La rencontre avec cette artiste ne saurait être furtive, tant au cours de l'entrevue, elle va être encline à livrer, décliner, préciser, justifier, compléter, argumenter selon un conducteur qui sous-tend polyvalence, ouverture aux autres et au monde, un besoin inné de profondeur ; en parallèle une patiente et "quête de soi" lucide et citoyenne.

Elle semble animée par les recherches et les conquêtes ; ses divers bagages et expériences entraînent une justesse du trait et du mot… l'agencement d'une exposition va lui imposer une démarche introspective qui se refuse à un quelconque "déni".

Brigitte n'utilise pas les mots comme des "leitmotivs" : ils "collent" à la situation et émergent calmement afin de finaliser et expliciter pour l'interlocuteur.

Artiste-peintre et art-thérapeute, l'artiste vit et travaille à Saint Nazaire. Sa formation est à la fois, artistique, littéraire et paramédicale.  Brigitte peint essentiellement à l'acrylique, médium le plus approprié à sa démarche car elle aime gratter la matière au moyen d'outils variés, la griffer, y laisser des empreintes, y tracer des signes – le carré – la ligne – le mot – pour en faire une écriture picturale. Ce qu'elle aime, c'est "agir sur la toile".

Sa principale influence est la peinture expressionniste américaine. Comme Pollock, De Kooning, Rothko, elle aime se sentir "à l'intérieur du tableau". C'est pourquoi, elle délaisse volontiers la peinture de chevalet pour peindre des tableaux "grand format". Ss toiles n'ont pas de centre, de perspective et ne se plient pas à la hiérarchie fond/forme.

Si sa peinture est expressionniste abstraite, elle ne cherche pas pour autant à s'abstraire de la réalité. Pour elle, exprimer sa sensibilité par la peinture est entièrement corrélée à d'autres sensibilités.

Brigitte Garcia manie avec douceur et fermeté certains antagonismes : "Transparence et opacité" "Tout bouge et nécessité de se recentrer" "Méditation et … subversion"…

Ses œuvres semblent de belles excroissances de son âme… Lors de la conversation, elle a parlé de maturer son travail, avant sa mise en œuvre et de considérer les cassures avec vérité, avant de cheminer vers une résilience.