Pascale Chauvin

Lorsque l’artiste est invitée à évoquer son voyage dans le monde de l’Art, elle propose d’emblée la visite de son atelier.

Ce dernier prolonge la maison, et l’on ressent immédiatement que le lieu fait office d’entremetteur docile et appliqué "sas" entre le "dehors" et le  "dedans", témoin et acteur de projets divers et passionnés. Au vu de la diversité des outils, des matériaux, des formats, de son enthousiasme, Pascale aborde l'Art, telle une exploratrice. Elle porte en elle des attentes patientes, espérantes, mais précise très vite qu'elle fait aussi confiance à l'inattendu qui l'aidera à creuser une veine créatrice féconde.

Comme elle redoute "l'immodestie" elle ne s'attarde pas sur son parcours, elle évoque plutôt "une somme de petites choses qui ont enrichi"…

Ses horizons se sont déployés à partir d'un cours d'histoire de l'art contemporain à l'Ecole d'art de La Roche sur Yon. A émergé en parallèle un engouement pour Paris et la richesse de son patrimoine. Elle y a continué à élargir ses connaissances, incluant les expositions qui ne correspondaient pas toujours à ses inclinations naturelles : « ce qui dérange nous stimule et nous permet d'avancer ».

Elle a itinéré à partir du dessin et de la peinture vers la photographie et l'estampe.

Son enthousiasme est tangible dès qu'elle évoque les techniques et la sienne propre, avec une prédilection pour  le monotype,  peinture du graveur.

Elle reprécise les adjuvants de ces créations que sont les encres taille douce, la presse, le papier…

Puis elle va énumérer avec malice, les spatules pour fluidifier, couteaux et solvants pour les effets et nuances, les outils qu'elle se crée ; les  ajouts  ou les retraits  qui enrichissent le rendu.

Rencontrer ses créations est un enchantement. : fresques délicates en apesanteur, oiseaux facétieux aux traits si précis… un monde souvent empreint de légèreté.

Enfin une passion pour les livres d'artiste réalisés avec finesse et minutie, champs de tous les possibles. Sa chambre de Rocheservière elle-même  serait  par  bien des aspects, un livre en trois dimensions.

Son enthousiasme est "sobre" mais on le sent "obstiné" tendu vers la durabilité et confronté certainement à de nouvelles découvertes… qu'elle saura ciseler et magnifier.

La création de Pascale Chauvin, à la Villa des Indépendants. 

Retrouvez-la sur https://www.artistescontemporains.org/membre/pascale-chauvin/