Sébastien Merieau

La rencontre  avec Sébastien Mérieau tient un peu de l'apprivoisement réciproque. L'abord est sans "fioriture" aucune, on pressent vite qu'aucune question ne va le prendre au dépourvu, car son chemin d'Artiste vient de loin et s'opère également de longue date… Il affirme que rien ne l'intéressait "dans son parcours scolaire initial, hormis le dessin". Rien d'étonnant que ce dernier demeure "le fil" de ses nombreuses et diverses créations, et signe la fantaisie lisible, aucunement hermétique de ses diverses réalisations.

Son talent inné et affirmé, assumé semble-t-il, entraîne une curiosité en éveil et qui émerge au vu des œuvres abouties, ou en cours, comme des "fulgurances reliées" et efficientes.

Sébastien est un peintre, mosaïste et sculpteur né en 1971. Il vit et travaille dans la région de Clisson. Il a étudié les arts graphiques et appliqués à Nantes et Paris.

En 2010, après avoir travaillé en entreprise dans le métier de l'image, il prend la décision de vivre un désir profond et présent depuis l'enfance : la peinture.

Curieux des gens, et toujours en recherche, il s'impose des variations autour d'un même sujet : le portrait. En dessin, peinture, mosaïque ou sculpture, ces têtes sont des  visages imaginaires ou rencontrés… et peuvent être auto-portrait ou être aussi l'illustration d'un mot, d'une expression, de reflets d'humeurs ou d'émotions…  Les couleurs accentuent ou soulignent les identités en perpétuelle construction, elles s'associent ou s'entremêlent dans un jeu évolutif de perspectives.

Depuis 2016, autour de représentations de la nature, il produit la série "Bords de Loire" construite sur la spontanéité : ces mosaïques, sans études préalables, obéissent aux premières impulsions offertes par les matériaux disponibles. Sur le support en ardoise, les lignes directrices sont le bleu du fleuve qui navigue entre le silex de Loire et d'éléments issus de différents glanages.

Peinture, objets et tesselles de roches, de verres, de bois, de cuir, de métal se côtoient et se répondent autour d'une même préoccupation : la lumière. C'est elle, directe ou indirecte, qui termine le travail en donnant vie, transformant l'élan initial.

Les projets de Sébastien sont en "mouvement permanent"… D'une réalisation germera les perspectives d'une autre, avec l'utilisation des médiums nouveaux qui enrichiront la matière.

L'ensemble prolixe de ses réalisations est une démonstration de cohérence obstinée.

Il suggère aussi que les expositions, les projets doivent élargir le territoire individuel et collectif des Artistes, briser les moments de solitude. Il amorce aussi de manière subtile que ces rencontres se doivent d'élargir les "quant à soi" des uns et des autres, les Artistes et leur "Public".

Rendez-vous sur sur site : http://www.smerieau.com