Sylvie Michel

Sylvie Michel a exposé à la Maison de l'Intercommunalité

lors du 22ème Festival d'Artistes Peindre dans les rues. 

Sylvie   demeure dans "l'inspirante" Vendée du Sud.

Lorsqu'on questionne l'Artiste sur l'éventualité d'un évènement qui aurait déclenché, favorisé son engouement pour l'Art, elle précise d'emblée qu'il n'a rien à voir avec un parcours scolaire déclencheur ou académique.

Parisienne, elle va profiter de cours du soir, d'ateliers de dessin établis aux abords de la célèbre "Place des Vosges" de la capitale.

Elle étoffera cette initiation par une formation de restauratrice d'œuvres, s'essaiera à la pratique de l'aquarelle.

Néanmoins, très vite c'est son intérêt pour le volume et le mouvement qui auront sa faveur et elle s'orientera vers la sculpture :

« Globalement, je navigue autour du volume et de la matière.

L’usage de matériaux divers me permet de varier l’approche du volume, du geste lié à la mise en œuvre de chaque technique et l’interrogation qui lui est propre (du façonnage du fil de fer à l’assemblage des matières, en passant par le modelage et la taille).

Le façonnage du fil de fer se rapproche du travail du dessin.

Le modelage de la terre et la retaille des plâtres qui en découlent sont un travail dans la masse.

Le façonnage de la filasse plâtrée ou encollée se situe dans un entre-deux des précédents, par dépôt de lignes, de volumes.

En résulte une production qui se décline sous plusieurs thématiques :

Au début, un bestiaire entre réalisme et semi-fantastique, des masques (papiers encollés).

Des lumignons, assemblage de bois, filasse, papiers. Jeux de couleurs et d’ombres portées.

Les marionnettes, mise en résonance des matières, détournement des matériaux usinés.

Des figurines (plâtres, filasse plâtrée, fil de fer)

Le tout avec une recherche du mouvement et bien sûr en tâchant d’attraper des bribes de vie.

La variation des techniques répond aussi à des tentatives d’ouvrir des portes.

En somme, grosso modo, voilà »

Les propos de l’artiste attestent d’un Art en mouvement ; loin de l’orthodoxie de certains parcours, elle exprime une volonté active d’ouvrir un univers et d’une créativité en permanence " mobilisée"…

Retrouvez-là sur : sylviemichel.jimdo.com